Portes Mondrian

 

Une idée pour commencer, idée de cloisonner sans subir les inconvénients du « cloisonnement ». Un couple et leur amie architecte à la recherche d’une ligne sobre, de modernité, d’esthétique et d’harmonie intérieure, se tournent vers nous pour la réalisation!

Conçues dans le style « Mondrian » en référence au peintre de ce nom, quatre portes en noyer massif redéfinissent l’espace intérieur tout en laissant filtrer la lumière. Les deux éléments centraux s’articulent sur des charnières invisibles. Les deux autres sont fixes.

8 pas plus !

Commande de huit tabourets pour un chalet Savoyard.

En chêne en vrai !

Bibliothèque Itapecuru

Itapecuru est un fleuve brézilien qui a inspiré la forme brûlé et sculpté.

En bois de chêne pour les montants et érable pour les tablettes.

Cette bibliothèque a été fabriquée pour le salon ID Art d’Annecy et est encore en vente.

Conçu pour cloisonner une grande pièce, un salon par exemple, avec un design aéré ce meuble ne coupe pas la lumière! Les deux parements de la bibliothèque sont sculptés pour profiter du fleuve peut importe le côté où l’on se place.

Tu bridges ?

 

Une table de bridge (mais qui va servir de bureau, chut !) en noyer massif, avec son tiroir en érable. Incrustation de filets en placage d’érable.

Deux petites particularités : les pieds qui arrivent à 45° et le plateau en débord des traverses. Cela rajoute un peu de challenge…et c’est beau, surtout :-)

J’ai de nouveau utilisé des glissières à billes pour ne pas perdre trop d’espace en profondeur, tout en gardant une fluidité d’utilisation.

Un noyer particulièrement magnifique, avec son veinage noir… Finition vitrificateur à l’eau et cire. Comme dit la cliente, c’est doux comme un petit animal !

Une console, juste pour le plaisir

 

Une belle retombée du salon de créateurs ID d’Art !

Petite console destinée à passer ses jours au milieu des montagnes, dans un grand chalet où on ne viendra que pour passer du bon temps. Livraison bien sympathique…

Assemblage des pieds en queues d’aronde.

Le plateau est en chêne et érable massif, les pieds en érable. Découpage, collage, redécoupage, recollage…et on obtient un plateau arlequin.

Poncée avec amour, finition huile dure naturelle.

Et la lumière fut

 

Ma première lampe !

Un cadeau commun d’anniversaire pour une amie, que j’ai eu la joie de réaliser. Inspirée librement de gens qui font du beau bois, j’ai pu réutiliser mon placage bleu du Burogami pour se marier avec un abat-jour tout frais tout MADE.

Mon plus gros challenge a été de placer un chamois sur cette lampe, commande impérieuse de la cliente 😀

J’ai choisi un assemblage en queue d’aronde, très solide et bien esthétique. Relevé par des filets bleus.

Pied sculpté qui pourrait rappeler la montagne. Un chamois scrute l’horizon.

Noyer massif, socle en métal. Incrustation et collage de placage d’érable teinté. Finition huile dure naturelle.

Armoire d’entrée

Petit banc style japonais

Banc d’Ardéchois

Une table table à manger de forestier

 

Un retour aux sources avec cette belle table en chêne !

Un ancien ami forestier et son amie voulaient une grande table pour leur spacieux salon. Banquets en prévision. Avec de la courbe, du brut. Et encore une fois, beaucoup de liberté.

On est partis sur des bords bruts (j’ai seulement enlevé l’écorce), ce qui va bien au chêne avec un beau contraste entre l’aubier clair en bordure, et la couleur miel du bois de cœur qui s’exprime tout le long du plateau.

Les 2 pieds rappelant des arbres sont en tripli chêne (fait maison 😉 ) pour assurer une bonne solidité des branches. Vissés sur une plaque de fer, qui est ensuite incrustée et vissée au plateau. Ils sont ébonisés, donnant une puissante teinte noire tout en gardant le veinage naturel du bois.

Table entièrement démontable, et heureusement car elle pèse son poids. La stabilité de la table est augmentée grâce à une barre transversale, fixée par des clés en bois.

Finition huile dure naturelle. Bon appétit !