Restauration d’un meuble d’entrée de style breton

 

Ma première restauration ! Baptême en douceur avec un projet simple.

Décapage du plateau, recollage de morceaux manquants ou cassés, installation de charnières simples pour ouvrir le coffre, création d’une poignée, recherche de teinte (ce sera finalement du brou de noix que j’aurais fait bouillir jusqu’à obtention de la concentration idéale) et cirage.

Sympathique de suivre les traces d’un ancien ébéniste !

Oh ! Un châtaignier

 

C’est parti d’une planche en châtaignier que je gardais précieusement, en attendant d’avoir THE idea.

Le temps passe, toujours rien.

Un jour, j’ai besoin de châtaignier, je me résous à couper un bout de cette planche…et là PAF, il me reste donc les deux extrémités, cela m’inspire une étagère. Et mes collègues se chargeront de me glisser la suite, à savoir d’aller faire un tour en forêt pour ramener une belle branche de châtaignier…

Un grand plaisir à la fabriquer. Mais elle n’est pas restée longtemps à l’atelier ; aussitôt amenée au marché, aussitôt vendue !

Finition huile dure naturelle blanchie


Voir plus de détails →

Et si on habillait les murs ?

 

Une première pour moi que de réaliser des étagères sur un grand mur vierge… et fort heureusement, ce fut pour mes cousins, donc dans des conditions idéales pour la pose :-)

Ils ont proposé le design, je me suis occupée du reste. On est parti sur du chêne, qui tranche bien avec les murs blancs et qui apporte de la chaleur par sa couleur miel. De belles sections, des formes simples. Finition huile dure naturelle.

Petite difficulté pour donner cet aspect « volant » à certaines étagères, mais le résultat en valait la peine. Et je me suis bien fait aidée par mon acolyte Antoine… Un bureau en plus, et une petite bibliothèque dans un coin. Clients très satisfaits, il est beau ce salon !

Bibliothèque rouge

 

On attaque les finitions un peu plus complexes avec cette bibliothèque. Design entièrement pensé par les clients, je n’avais « plus qu’à » !’ Après avoir créé une teinte rouge qui leur convienne, j’ai pu attaquer les travaux.

Parties rouges en merisier teinté, jexé ciré. Parties claires en hêtre, finition huile dure naturelle.

Démontable, car c’est une belle bête de 3m de long. Petit stress lors du montage (ne pas abîmer ces beaux plateaux rouges brillants !). Tout s’est très bien passé ; clients ravis donc moi aussi.


Voir plus de détails →

Burogami

 

Un projet comme on a tous envie d’en avoir !

Guillaume m’a demandé une création pour son bureau d’avocat. Il devait être grand (2m de long pour 1m de large) pour recevoir ses clients, avec comme ligne directrice quelques mots clés : imposant, original, raffiné, audacieux, de couleur générale foncée. Après quelques échanges – et pas mal de réflexions nocturnes de mon côté… – on s’arrête sur un modèle. Guillaume me laisse beaucoup de marges de manœuvres. Enivrant et impressionnant.

J’ai pas mal travaillé autour de formes anguleuses et dynamiques. Asymétrie avec un des pieds sculpté type origami. Placage en triangle sur le pied, en filets sur le plateau. Petite balance de la justice dans un des coins. Tiroir en queues d’aronde à l’avant. Coulisse moderne avec fermeture en douceur.

Noyer avec incrustation d’érable teinté bleu turquoise. Finition huile dure naturelle.

Belle aventure:)


Voir plus de détails →

Coffre apéro

 

Pour toujours avoir à portée de main de quoi offrir un apéro décent à ses invités, voilà un coffre avec ses deux rangements, liquide et solide.

Chêne et frêne, huile blanchie. Assemblage en coupe d’onglet un peu olé olé pour que le fil du bois tourne bien autour du coffre.

Santé !

Pandabouret

 

Pendant le salon de créateurs à Annecy, j’ai rencontré B’nito (www.bnito-art.com). Il voulait offrir un bel objet à son petit mec, mais en même temps quelque chose de solide qui puisse résister à toutes les intempéries (…). Mes tabourets lui plaisaient bien, mais il voulait mettre sa touche. Fiston plutôt panda que poisson, B’nito m’a envoyé un dessin et hop, ça a fait ce chouette tabouret panda.

Structure en chêne et intarses de placages colorés.

Meuble Hi-Fi façon confiturier

 

A partir du mobilier en place chez mon client, il a fallu réaliser un plus petit meuble pour installer son matériel Hi-Fi. Merisier teinté, jexé ciré pour un fini brillant et doux.

Un meuble qui m’a permis de revoir pas mal de choses que j’avais vu lors de ma formation ! Avec en plus des petites subtilités esthétiques comme ces chanfreins qui viennent disparaître en haut des pieds ou ces assemblages avec un angle pour la traverse de face. Un joli projet, beaucoup de plaisir dans la réalisation.

Et paon ! Un secrétaire Louis XV revisité

 

Après quelques mois, je fini enfin mon secrétaire, projet de fin d’année de mon CAP d’ébénisterie à Art Déco Création au Pouzin. On devait partir sur des pieds galbés Louis XV, réaliser un bureau avec abattant, et pour le reste, totale liberté ! Une belle aventure, possible grâce à des encadrants motivés.

J’ai pu travailler avec grand bonheur sur la courbe : galbage des pieds, sculpture, incrustation, cintrage… Inspirations Art Nouveau et gros travail de réflexion pour trouver un ensemble cohérent et sensuel.

Structure en noyer massif. Théatre et incrustation en érable. Tiroirs recouverts de galuchat. Marqueterie en placage teinté dans la masse et galuchat sur un soleil d’érable.

Finition jexé cirée.

Bonheur des yeux et des mains assuré.

Comment meubler son petit appartement parisien

 

La problématique ? Peu de mètres carrés.

L’envie ? Des meubles rustiques, texturés, à la ligne simple et fidèle au bois.

Un meuble TV, un bureau d’ordinateur et sa chaise, un tabouret pour enfant, une table de bar et ses 4 chaises, et une table basse sur roulettes. De quoi commencer une nouvelle vie.

Annie m’a fait confiance du début à la fin. Nous sommes parties sur du chêne, bois au veinage prononcé et chaleureux. J’ai accentué le creusage des cernes pour bien sentir le bois sous les dois. Finition naturelle à l’huile de Tung. Tout ça en deux livraisons sur Paris (dont une en Twingo !) et le tour est joué.

[pour les fins observateurs, effectivement, quelqu’un a un souci d’huile moteur à l’atelier]